L’autopartage : combien ça coûte en moyenne ?

Dans le contexte actuel et sous l’influence de nombreuses contraintes liés à l’utilisation d’une voiture personnelle. A l’instar des démarches d’entretien, des obligations d’assurance, des soucis permanents de recherche de parking de stationnement, et bien d’autres encore, un mode de transport plus rationnelle pouvant apporter des solutions innovantes à ces problématiques est apparu. Celui-ci est progressivement devenu un moyen de déplacement très prisé pour des missions occasionnelles et de courtes durées.

L’auto-partage est apparu en raison de nombreux facteurs

C’est ce qu’on entend par « auto-partage » qui constitue un moyen de transport pratiqué actuellement, grâce à la mise à disposition d’une flotte de véhicules disponibles à tout moment pour tous les usagers sous l’égide d’une agence qui coordonne la location pour la durée souhaitée. C’est effectivement l’ensemble des coûts liés à l’utilisation de la voiture de location à l’image du carburant, la souscription de l’assurance ou les frais d’entretien qui a été reporté dans le coût autopartage. Pour plus d’infos, visitez drivy.com

Les tarifs appliqués peuvent varier en fonction des prestataires

En principe, l’utilisateur doit faire une réservation tout en définissant la durée de la location avant toute utilisation. En outre, il a été constaté que les frais des locations varient en fonction du type de la voiture louée, de la durée de la location et de la distance parcourue au cours de la mission de l’usager. Chez d’autres prestataires, la location peut se faire sans aucun abonnement. Par contre, pour des éventuelles utilisations régulières des voitures de location, l’auto-partageur doit souscrire, tout au moins, à un abonnement durant un mois qui tourne généralement aux environs de 10 euros. Ce qui lui permet d’avoir des tarifications préférentielles.

Les limitations du système de l’auto-partage

Au premier abord, le principal inconvénient du système réside surtout dans le fait que la voiture est récupérée dans un parking et doit être retournée au même endroit en fin de mission. Ce qui fait ressortir que l’idéal est de dénicher une voiture en auto-partage appartenant à une société qui s’est implantée à proximité de son lieu d’habitation. C’est ainsi qu’en fin de compte, l’auto-partage n’aurait pas toutes les possibilités de couvrir tous les besoins personnels en déplacement, c’est, en conséquence, au tour de chaque utilisateur de trouver des solutions adéquates pour s’en sortir. D’ailleurs, l’auto-partage est prévu pour une utilisation occasionnelle. Il n’est pas adapté aux déplacements quotidiens domicile-travail à titre professionnel. Il convient surtout à des déplacements ponctuels.

Mobilité dans l’entreprise : pourquoi l’autopartage peut être rentable pour une société
Concrètement, comment louer une voiture par autopartage, étape par étape ?