Publié le : 07 juin 20217 mins de lecture

Le conseil de l’Union européenne qui se déroulait le 1er mai 2014 a octroyé que les contrôles techniques européens sont actuellement valables en France. En effet, importer un véhicule provenant d’un autre pays dans l’UE ne constitue plus un problème. Toutefois, certaines démarches doivent être respectées.

Comprendre le contrôle technique Italien en France

En France, il est possible d’immatriculer un vehicule d occasion en provenance d’un autre pays comme l’Italie sans avoir à faire de nouveau le contrôle technique déjà exécuté dans le pays. Autrement dit, les rapports de contrôles techniques français ou résultant d’un des pays de l’Union européenne sont autorisés en France. Mais comme preuve, il convient d’apporter un dossier émanant des autorités compétentes italiennes montrant que le contrôle a été bel et bien effectué. Il est important de savoir que chaque citoyen peut effectuer l’immatriculation de sa voiture en cas de déménagement dans un quelconque pays de l’UE. Sachez que le contrôle technique italien est toujours valable s’il date de moins de six mois pour immatriculer votre véhicule en France. Par contre, il faut bien noter que s’il a été recommandé de faire une contre-visite, le délai accordé pour effectuer le contrôle ne doit en aucun cas être dépassé. Il est essentiel de savoir que selon les instructions prescrites à tous les pays de l’UE, le premier contrôle doit être réalisé après quatre ans, puis tous les deux ans. Par ailleurs, l’UE applique la reconnaissance mutuelle des rapports de contrôle technique pour les véhicules dérivant de l’Italie. Malgré cela, le problème survient dans la pratique lorsque les contrôleurs doivent lire les certificats en langues étrangères, effectivement, ce n’est pas toujours évident pour eux de maîtriser les autres langues procédant des services d’immatriculation du pays d’origine. Pour plus d’informations, vous pouvez aller sur www.expressdriver.fr.

Acheter une voiture d’occasion en Italie

L’achat d’une voiture d’occasion en Italie est aujourd’hui devenu une pratique courante. Les voitures italiennes sont réputées pour leur originalité et leur élégance. Un des avantages du marché des voitures d’occasion en Italie est le prix qui est plutôt raisonnable. En effet, vous pouvez bénéficier d’un meilleur prix en achetant un véhicule en Italie plutôt qu’en France. Vous allez pouvoir profiter d’un large choix de voitures d’occasion, car les automobilistes italiens changent souvent de voitures, ce qui est une situation avantageuse pour le marché d’occasion. Il n’y a aucun doute, vous trouverez sûrement un véhicule qui vous convient et qui correspond à votre budget. Il faut noter que le prix des voitures en Italie varie généralement selon les régions, c’est dans le sud que vous allez pouvoir profiter d’un prix réduit. Il suffit de réaliser des recherches en ligne. Lorsque vous avez enfin pu faire votre choix, inspectez bien le véhicule avant de conclure la vente. Demandez à voir le carnet d’entretien et les dernières factures, c’est indispensable pour éviter les escroqueries. En effet, un prix trop raisonnable peut cacher certains problèmes mécaniques, il convient de rester vigilant.

Engager un mandataire auto lors de l’achat de voiture en Italie

Lors de l’achat de voiture en Italie, faire appel à un mandataire auto est nécessaire pour faciliter la tâche, surtout si vous ne parlez pas italien. En effet, vous allez avoir besoin d’un auto import italie professionnel pour vous guider à trouver le véhicule qui répond à vos attentes. Il pourra négocier un prix qui défie toutes les concurrences tout en évitant les escroqueries. Confier le travail à un professionnel ne peut que vous procurer des avantages. Avec un mandataire auto, vos transactions sont sécurisées, vous n’avez pas à vous soucier de ce détail. Ainsi, il assure également la vérification de l’état du véhicule et des coordonnées du vendeur pour une meilleure transparence. Et le professionnel prendra en charge le transport de votre voiture jusqu’à votre domicile. Et ce n’est pas tout vous allez pouvoir bénéficier d’une sécurité en cas de litige.

Comment immatriculer les véhicules importés d’Italie ?

Il est crucial de comprendre que les Italiens achètent généralement en crédit-bail et renouvèlent fréquemment leurs véhicules, c’est pourquoi la croissance du marché automobile d’occasion est de plus en plus avantagée. Pour obtenir la carte grise française, quelques démarches doivent être respectées et exécutées après le rapatriement du véhicule italien en France. Avec le renouvellement constant des Italiens, il est clair que la voiture ne possède plus de plaques d’immatriculation, c’est-à-dire qu’elle a été effacée administrativement du registre des immatriculations italien. Dans ce cas, il est recommandé de demander un certificat provisoire. Ensuite, vous devez vous rendre au centre des impôts du lieu où vous habitez pour faire une demande afin d’obtenir un quitus fiscal qui fait partie des documents que vous devez avoir à votre disposition lors de la demande d’acquisition de carte grise. N’oubliez pas aussi d’apporter le certificat de conformité que vous pouvez obtenir auprès du vendeur de la voiture. À part ces documents, l’obtention de la carte grise pour une voiture d’occasion italienne réclame également certains dossiers, à citer le contrôle technique de moins de six mois, votre permis de conduire, l’attestation d’assurance, le contrat de vente en Italie, le mandat d’immatriculation, la carte de circulation italienne, le justificatif de domicile, ainsi que le certificat d’immatriculation et le certificat de propriété. C’est la procédure qu’il faut suivre pour le cas d’une voiture émanant d’un pays de l’Union européenne afin de procéder à sa mise en circulation.